expo d’aquarelles de Norvège

Au-delà du cercle polaire, les îles Lofoten forment un archipel bordant la côte nord-ouest de la Norvège. Les montagnes plongent dans la mer, les glaciers enneigés et les fjords pénètrent dans les terres et forment des paysages mystérieux sous les ciels changeants. La brume, la neige, les lumières boréales ou l’obscurité hivernale inspirent l’imaginaire du peintre.

En avant-première à la Galerie du Lycée Le Verrier de Saint-Lô, merci à Madame Descamps, proviseur, à Bruno Dufour-Coppolani, professeur d’arts plastiques et à Kacy, violoniste.Affiche_expo_leverrier

Vernissage à la Galerie du Lycée

expoleVerrier expoleVerrier_vernissage expoleVerrier_hall

Les aquarelles seront exposées à la Halle à Marée à Cancale du 14 juin au 4 juillet 2014

Vietnam, île de Phu Quoc, le port de Duong dong

L’île de Phu Quoc se trouve au sud-est  du Vietnam, en face du Cambodge.Paysages de forêts et montagne, ambiance tropicale, plage de sable blanc. Un bonne adresse avec bungalow-cabanes en pleine nature et table d’hôtes exceptionnelle : www.freedomlandphuquoc.com

Port de Phu Quoc1

1  – je monte l’ensemble de la composition au crayon et je commence à placer les teintes.

Port de Phu Quoc2

Port de Phu Quoc3

Port de Phu Quoc4

2-3-4  J’ai préparé les teintes dans des godets en assez grande quantité pour ne pas manquer de couleurs et je commence à placer les grands aplats et les petites touches au gré de mon inspiration.

Port de Phu Quoc5 Port de Phu Quoc6 Port de Phu Quoc7

5-6-7  je place les petites touches de couleurs de façons presque aléatoires mais toujours contrôlées, pour rendre le fouillis des cabanes du marché.

Port de Phu Quoc8

8 – J’invente des accents colorés (rouge, bleu, orange) pour rythmer la composition.

Port de Phu Quoc9

9 – Je termine en passant un jus pour la mer (difficile, d’un seul geste !) et une fois sec, avec un pinceau humide, j’enlève du pigment en effleurant le papier pour représenter les reflets.

Making of 5 – vent contre courant dans les îles Chausey

1 -J’ai monté au crayon l’ensemble de la composition. J’ai préparé, en quantité suffisante pour ne pas être à court, des godets d’aquarelle bleu, bleu vert, sépia et ocre. j’ai placé de la gomme à masquer sur les petites vagues dans le courant. J’ai commencé le ciel, puis la mer et le sable en travaillant les teintes sur le papier mouillé.

Vent contre courant 5501

2 – J’ai renforcé les teintes de la mer et  du sable.

Vent contre courant 5502

3 – J’ai placé l’ocre sur les rochers.

4 – J’ai placé les teintes sépia noir sur les rochers en laissant quelques touches d’ocre.

5 – J’ai gommé la gomme à masquer pour dégager le blanc du papier dans le courant.

6 – J’ai ajouté quelques rochers noirs dans les flaques d’eau pour animer les grandes surfaces.